La situation s’aiguise! Dehors les rascistes – dedans les féministes!

Il est temps de créer une Union Européenne ou le droits des êtres humains, l’égalité entre sexes et la justice sociale soient des questions prioritaires à l’ordre du jour de l’UE. Au moment où d’autres essayent restreindre nos droits nous devons être là ou les décisions se prennent. Nous avons besoin de féministes dans les chambres où s’excercent le pouvoir. Dehors les rascistes et dedans les féministes !

Il est temps de créer une Union Européenne ou le droits des êtres humains, l’égalité entre sexes et la justice sociale soient des questions prioritaires à l’ordre du jour de l’UE. Au moment où d’autres essayent restreindre nos droits nous devons être là ou les décisions se prennent. Nous avons besoin de féministes dans les chambres où s’excercent le pouvoir. Dehors les rascistes et dedans les féministes !

Les Élections Européennes doivent être vu à la lumière de la mobilisation des partis racistes, nazis et fascistes dans plusieurs pays d’Europe. Ceux ci sont déjà présents au Parlement Européen. Il y a un grand risque que leur nombre augmente. Les forces conservatrices et racistes se voient en progression, si les efforts sont insuffisants pour combattre la discrimination structurelle. Nous devons élever notre niveau d’ambition dans la lutte pour la démocratie et les droits humains. Plusieurs partis féministes se forment en Europe et notre objectif a long terme est qu’ensemble, nous puissions créer un groupe féministe.

Initiative Féministe (Suède) s’engage dans les élections européennes pour être une alternative pour tous ceux qui veulent voir un évolution différente. Notre politique est axée sur l’égalité et les droits des êtres humains et libre de toutes formes de discrimination. Nous voulons redistribuer les ressources et miser sur la protection social, sur le développement durable, sur l’accessibilité social et physiques pour toute personne handicapée ou non, quelque soit son sexe et ses origines. Nous misons sur la sécurité humaine et le bien-être, tout au long de la vie de chaque personne.

Nous contestons l’idée que la Suède et l’Europe soient le paradis de l’égalité. C’est une fausse image qui réduisent les problèmes et entravent un véritable changement. Ainsi les forces nationalistes profitent de l’occasion pour dépeindre l’oppression des femmes comme un problème venant d’ailleur, d’autres parties du monde. La problematique des violences faites aux femmes est utilisée comme un argument de plus, dans le discours raciste pour fermer les frontières. Parallèlement ces mêmes partis poursuivent eux-mêmes une politique profondement misogyne. L’accent est également dirigé contre la culture. La culture est selon eux, ce qui uni la nation. Il est utilisée pour ériger des frontières entre les gens.

Nous voulons un monde sans frontières, une Union Européenne ouverte où les réfugiés et les sans-papiers verront leurs droits respectés. La politique d’immigration actuelle permet aux gens venant des pays riches du monde de se déplacer librement, tandis que les réfugiés risquent leur vie pour venir en Europe. L’obligation stricte de visa, renforce le déséquilibre de forces entre les Etats et augmente l’exploitation des gens. Les murs élevés et les frontières fermées entraînent une augmentation du trafic des êtres humains et dans son sillage une croissance du traficing mondial et une augmentation de l’industrie du sexe.

La violence des hommes envers les femmes réduit l’espace de liberté des femmes dans la sphère domestique ainsi que dans la sphère publique. Pour supprimer la violence nous avons besoin d’une analyse féministe dans tous les domaines de la politique et des efforts vigoureux au sein de l’UE. Les femmes ont des salaires plus bas et subissent plus souvent l’insécurité de l’emploi. Le marché du travail doit être sécurisé et exempt de discrimination. Les femmes sont souvent censées d’assumer la responsabilité principale des enfants, des malades et des personnes âgées. Toutes les femmes doivent avoir la possibilité de concilier vie familiale et vie professionnelle. La réalisation de cet objectif crucial, exige une protection social étendue des enfants et des personnes âgées.

L’UE est une arène politique important, avec comme objectif de créer un monde répondant aux défis environnementaux, pour un développement durable. La politique pour réduire les effets climatiques destructeurs, doivent être fondée à la fois sur la solidarité mondiale et sur une politique de distribution équitable – dégalite entre hommes et femmes – et sur une poiltique de justice entre les pays de l’UE. Le niveau d’ambition de la politique environnementale de l’UE a un impact majeur sur la politique internationale comme sur la poltique environnementale et climatique suédoise. Les prochaines années sont cruciales pour le réchauffement climatique. S’il continue d’augmenter, cela aura des conséquences désastreuses.

La politique agricole de l’UE soutient financièrement une agriculture et un élevage qui économiquement et écologiquement est insoutenable. Les fonds doivent être réorientés pour promouvoir l’agriculture, la pêche et la protection des forêts de façon durable et éthique. L’UE rend difficile l’accès aux marchés européens des pays pauvres. C’est une politique inverse de celle qui existe, que nous voulons mener. Nous voulons garantir l’accès des pays pauvres aux marchés de l’UE.

Le déficit démocratique et la politique de domination masculine dans l’UE doivent être rompu par une politique qui assure la liaison entre la démocratie et les droits humains. Avec plus de féministes et anti-racistes à Bruxelles nous pouvons changer l’ordre du jour politique.

EXIGEONS !

Ouvrez les frontières !

Tant que le monde est marqué par les injustices – comme la guerre, l’opression étatique, la persécution, la pauvreté, la violence, les abus sexuels et la privation des droits – il y aura des gens sans autre choix, que de migrer à travers les frontières ou de fuir pour s’abriter, pour une vie plus digne dans un autre pays. Cela s’applique tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’UE. Initiative Féministe estime que le droit et la possibilité de chaque personne est de vivre en sécurité.

Une Europe de paix

Arrêtéz tous les plans d’alliance militaire, arrêtez la formation d’une armée commune et le réarmement militaire. Les pays européennes doivent contribuer pour la paix dans le monde par le commerce équitable, par la diplomatie et l’investissement social, et non pas par des alliances militaires et des programmes d’armement. Annulez les exportations d’armes et réorientez l’industrie d’armement vers la production civile.

Protégez la démocratie

Dans certains pays de l’UE, la démocratie va à reculons. Nous avons besoin d’un mécanisme de contrôle pour s’assurer que les Etats membres respectent les critères requis pour l’adhésion. Une adhésion impliquera des obligations. Les violations des droits humains doivent être sanctionnés.

La violence et l’exploitation sexuelle ne doivent pas restreindre nos libertés

La violence envers les femmes représente le plus gros problème de sécurité en Europe. Nous voulons une Europe libre de la traite des êtres humains et de la prostitution. Le travail contre toutes les formes de violence doit être intensifié. Exportez la Loi Suédoise contre le système prostitution à toute l’Europe. Il faut augmenter et améliorer  la protection et le soutien aux victimes des violences, poursuivre devant la justice les auteurs des crimes  et améliorer la sécurité juridique. Cela passe aussi par la sensibilisation et la prévention.

Une Europe accessible à tous

La liberté de circulation au sein de l’Europe, aussi pour les personnes handicapées. L’inaccessibilité doit être considérée comme une discrimination. la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées doit être mise en œuvre afin que toutes les personnes, indépendamment de leur handicap, doivent être en mesure de voyager, de travailler et d’étudier dans l’UE, ainsi que de participer aux élections et aux processus démocratiques, sans aucune barrière.

Une politique active pour l’égalité entre hommes et femmes 

Mettre en place un commissaire de l’UE pour l’égalité des sexes et la non-discrimination. Donner au statut politique d’égalité des sexes la priorité au Parlement. Une analyse en profondeur des budgets annuels de l’UE en fonction du genre doit être faite. Tous les pays membres et toutes les institutions de l’UE doivent être soumis à des directives pour remédier à la sous-représentation des femmes et des minorités dans la préparation et la mise application des décision communautaires.

Sexualité, identité et santé reproductive

Dans un nombre croissant de pays de l’UE le droit à l’avortement se restreigne sous la pression des sociaux-conservateurs et des forces nationalistes. Ces mouvements visent aussi à empêcher des personnes LGBT d’élever des enfants et de vivre ouvertement leur vie familiale, sans crainte d’intimidation et de violences. En outre, les personnes transgenres, n’ont pas pleinement des droits sur leur propre corps puisque que la stérilisation leur est imposée dans de nombreux pays Europééns. Il est grand temps d’accepter l’autodétermination de son propre corps, le droit de vivre ouvertement et indépendamment de sa sexualité, de son identité de genre sans subir l’oppression de genre, et d’être libre comme un droit humain inhérent.

Crêches, maternelles et la protection de l’enfant.

Le manque de structures préscolaires et de protection de l’enfant est fondé sur l’idée que l’homme est le chef de famille et la norme de la vie professionnelle. C’est un sérieux obstacle à des relations d’égalité et de développement économique. Les crêches, maternelles et les lieux de protectione et de garde des enfants doivent être étendues à l’ensemble de l’UE. Les droits des enfants et le droit participative des enfants doivent être prioritaires.

Une politique environnementale et climatique féministe

Initiative Féministe a une vision d’un système énergétique durable basé sur des ressources renouvelables et des émissions de gaz à effet de serre minimes. Il s’agit d’un système où les ressources sont réparties équitablement entre les individus et de façon solidaire pour  les générations futures. Nous avons besoin de reconsiderer l’idée d’une croissance économique et de consommation constante. L’Union doit diriger les ressources vers des investissements dans les énergies renouvelables, un réseau ferroviaire intégré ainsi qu’abolir l’énergie nucléaire et l’utilisation de combustibles fossiles. L’Initiative Féministe veut promouvoir l’agriculture durable dans laquelle la protection et le bien-être des animaux sont développés. Il y a un rapport clair entre un élévage correct et un meilleur climat.

Une Économie féministe

Nous voyons de plus en plus des pays européens choisir et de placer les intérêts économiques à court terme avant les droits humains. Les communautés les plus vulnérables sont les plus affectées. Les intérêts économiques ne doivent jamais prendre le pas sur les besoins des êtres humains. De plus en plus de décisions économiquement cruciales sont prises en dehors du champ de la démocratie. Il faut en finir avec les paradis fiscaux et du système de speculation financière.